Historique

1904 : L'histoire de l'hôtel du Parc est liée à celle de la ville de Mulhouse et à ses habitants. En 1904, Monsieur Henri GANGLOFF avec l'architecte Louis SCHWARTZ, décide de faire unifier les toitures du bâtiment et y installe la célèbre galerie GANGLOFF, la librairie, le magazin d'antiquités et l'atelier d'encadrement. Au 2ème étage, les frères BRAUN, illustres locataires, avaient installés leur atelier où ils développaient et tiraient les photos qu'ils rapportaient de leurs nombreux voyages.

 

Au 3ème étage, se trouvaient les appartements privés, avec 8 mansardes réalisées pour les 8 enfants qui se partageaient les lieux.

1917 : L'immeuble est réquisitionné pour dommage de guerre.

1926 : L'hôtel du Parc ouvre ses portes, situé en face du Théâtre de Mulhouse et du parc Steinbach, à quelques pas des murs de fortifications du XIIIème siècle. Il se compose de 3 maisons accolées, dont la célèbre librairie mulhousienne Gangloff, datant de 1904.

L'architecte Louis SCHWARTZ a donné à cet ensemble une superbe façade néo-classique où les sculptures et la qualité de la pierre de taille n'ont rien à envier aux plus beaux immeubles parisiens de l'époque.

Dès lors, l'Hôtel bâti sur quatre niveaux et courant de 900m² par étage, devient un lieu de rendez-vous mondain.

Adresse la plus huppée de la ville et de la région mulhousienne, il connaît de longues années fastueuses et une clientèle célèbre comme en témoigne son livre d'or.

L'Hôtel du Parc appartient à la société Mulhousienne d'Hôtellerie, dont les industriels locaux et la ville contrôlent la majorité.

1971 : Etablissement de luxe, lieu de rencontre d'hommes d'affaires, l'hôtel passe sous le contrôle des frères SCHLUMPF en mai 1971, Fritz Schlumpf en fait vient de réaliser la première partie d'un vieux rêve.
Un rêve entretenu alors que les frères occupent avec leur mère, au 22 rue de la Sinne, un appartement qui donne sur l'Hôtel du Parc.

L'autre partie du rêve, c'est le destin qu'envisage pour l'Hôtel du Parc Frtiz Schlumpf, en liaison avec l'ouverture du musée de l'automobile ; c'est pourquoi l'Hôtel est fermé et mis en chantier. Fritz Schlumpf, participe activement à l'animation des travaux, veut donner un un nouveau cachet.

Les travaux durent de nombreuses années.

1979 : En juillet 1979, avec la liquidation des biens des Frères Schlumpf, les travaux sont arrêtés et l'hôtel reste inoccupé.

1984 : L'empire Schlumpf a pratiquement vécu. Après les usines, le musée et la villa, c'est au tour de l'Hôtel du Parc d'être vendu aux enchères publiques selon le principe "à extinction des feux".
Le 24 mai à 15h42, la troisème bougie d'éteint..."A extinction des feux, personne n'a accepté la mise à prix".
L'hôtel est toujours à vendre

1985 : En juin 1985, la vente au enchère e l'ancien palace fait la "Une" de la presse locale. Les Mulhousiens, ravis de la renaissance du palace, assistent à la vente d'un immeuble qui fut, entre les deux guerre, le "Negresco" de Mulhouse.

Aussitôt un important programme d'investissement est engagé. Les travaux durent 3 ans.

1988 : Le 15 mars 1988, le prestigieux Hôtel du parc renaît enfin, fidèle à l'esprit des "Années folles", mais totalement adapté aux exigences des la grande hôtellerie des trois frontières et redevient le "rendez-vous" du tout Mulhouse.